Etienne Daho

Musc Et Ambre

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Assez, ces pensées sont insensées
Glissées à mes oreilles glacées Passez sous silence mon passé
Tissé de mensonges agacés

Etendu dans la lagune, les nuits de brume, je chante, la mer écoute
Des oiseaux fatigués sur moi se penchent, j'entends, rumeurs étranges
Les Dieux qu'invoquent des sorciers fous, sous les nuages
Et personne ne me croit

Assez, de ses épaules voilées
Assez, ses jupes ternes et froissées
Assez, faux sourires, sourcils froncés
Hissez, drapeaux et voiles, annoncez

Qu'entre les champs parfumés de musc et d'ambre et ma chambre, je l'invente

Ses yeux sur moi se posent lorsqu'elle pose sur fond de champ de roses
Et attend, les lèvres closes
Dis-moi, dis-moi que tu me croies

Entre les champs parfumés de musc et d'ambre et ma chambre, je l'invente

Elle avance vers moi, fière et sereine, un beau jour elle serait mienne
Elle serait reine et serait folle
Alors, dis-moi, dis-moi que tu me croies


Autor(es): Arnold Turboust / Etienne Daho

Canciones más vistas de

Etienne Daho en Agosto