Mac Tyer

On Se Bat

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

Négro je viens de si bas, normal que je progresse
Remercie le tout-puissant, t'as vu la mort de trop près
Toujours incompris dans ce conflit perpétuel
Péripéties d'la vie récitées comme une nouvelle

Mentalité soldat, le cœur embrasé
Bloqué dans la street pour la vie comme barksdale
Crois-moi qu'on se bat, qu'on est là, qu'on lâche pas

Dans mon crâne tout a l'air confus, j'essaye de me recadrer
Rien ne marche dans ma life, c'est c'que m'disait la madre
Le padre détruit, muet comme charlie chaplin
Diego m'appelle pour m'dire qu'un petit d'l'étoile est parti
Alahmou c'est comme ça m'demande pas pourquoi, c'est la vie
Les nouvelles sont toujours mauvaises de l'autre côté du périph'
J'cohabite avec la police comme démocrates et républicains
Mon vrai blase c'est socrate j'suis d'origine africaine
Le fric mène, my man, à la naissance de meurtriers
Nos rêves sont devenus cendre dans le cendrier
Mes profs abandonnent, mes rents-pas sont dépassés
Et la justice nous allume sans être armée
Moi j'suis mort-né dans ce business qui me refuse
Pas l'droit d'baisser les bras, c'est l'éducation que j'ai reçu
Cassons les choses établies pour changer le futur
Milliers d'blessures aux milliards de points d'sutures

J'ai su montrer mon sourire, les blogueurs veulent me dead
Le 36 quai des orfèvres veulent me crève
Le moral encaisse, criblé de bastos est le teddy
C'que j'prends pour la paix est juste une armistice
Fils je tergiverse que sur des stories sordides
Beaucoup de larmes versées derrière un sombre homicide
On est toujours au quartier à vouloir faire de l'oseille
J'peux écarter les nuages, m'oblige pas à regarder le soleil
Faut du cash muchacho
Sortir les frères du cachot
Uno-ocho-siete, le triple-six est barjot
La vie m'a mis des claques, moi j'lui ai mis des front-kicks
C'est sur le ring que je t'éclate, managé par don king
Insomniaques dans les chichas, les youv' sont des chauves-souris
Le bruit du glock a remplacé nos soupirs
Moi j'prie pour les frères qui continuent de souffrir
Le général est roi donc je ncause pas avec les sous-fifres

Négro je viens de si bas, normal que je progresse
Remercie le tout-puissant, t'as vu la mort de trop près
Toujours incompris dans ce conflit perpétuel
Péripéties d'la vie récitées comme une nouvelle