Pas de bois pour me réchauffer les doigts


Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

Un jour de juillet près du bois de chênes
Je suis né dans la ferme de mes parents

Un toit vert-de-gris et des murs trop petits
C'est à moi maintenant et c'est bien assez grand
Sept heures à la pendule et la nuit est déjà loin
Ma femme fait la soupe et moi je fais le pain
A la nuit passée, ma fourche sur le dos,
Je m'en vais sur la route même s'il ne fait pas beau

{Refrain:}
Moi, je marche dans le froid qui me griffe le visage
Je laisse derrière moi les clôtures et les bois
Je pars droit devant, qu'importe d'où vient le vent
Pas de feu de bois pour me réchauffer les doigts
Pas de feu de bois pour me réchauffer les doigts

En chemin je rencontre mon grand-père
Et monsieur le curé qui revient du marché
J'ai à peine le temps de caresser son chien
Que déjà le maire vient me serrer la main

Vienne le temps où nous aurons trois filles,
Quatre beaux garçons avec des cheveux bruns
Ma sœur vient d'avoir deux jumeaux cette année
Dès qu'ils seront grands, ils pourront travailler

{au Refrain}

{x3:}
Samedi matin, nous prendrons le cheval noir
Pour descendre à la ville jusqu'au mercredi soir

Canciones más vistas de

Marchal Gilles en Agosto