Purgatoire

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

Le jour succédait à une mauvaise nuit.
Tiraillé par l'angoisse qui devient folie,
Trop de contraintes le poussaient à signer,
A se résigner, trop d'envies le poussaient
A pactiser, pactiser, individu commun ne tenant pas en place,
Doué, intelligent, mais noyé dans la masse,
Jamais un mot plus haut que l'autre,
De peur de déranger l'autre.
Purgatoire seule issue face au dérisoire,
Purgatoire pour faire le vide, délaisser ma mémoire.
Ses fantasmes masquaient un monde inachevé,
Grouillant de pécheresses, d'argent, d'avidité,
Son avenir à lui avait dû fuir,
Fondant des raisonnements en fonction du passé,
La réalité tombe, l'inconnu prend sa place,
Et regarder en face son reflet dans la glace.
Purgatoire seule issue face au dérisoire,
Purgatoire pour faire le vide, délaisser ma mémoire.
Il avait le raisonnement, la simplicité des mots,
Les gens le respectaient modeste il était homme obstiné,
Par le diable fasciné, il allait essayer
Harmoniser ses idées ; il allait connaître la luxure, la célébrité;
Il s'adressait à Satan pour concrétiser, un pacte est toujours sûr.
Purgatoire seule issue face au dérisoire,
Purgatoire pour faire le vide, délaisser ma mémoire.


Autor(es): Bernard Bonvoisin