Mafia k'1 Fry

Ruzé

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


KARLITO
Ne crains surtout pas d'être toi-même quand certains y voient faiblesse Garde une balle pour ton rêve, en dépit des soucis, du stress La mort ne paye pas son homme et le coeur de la ville bat toujours J'rassemble mes forces et poursuis, tue les fantômes de l'amour Ghetto fait son cinéma, qui en fait la queue devant le hall Partout y'a des fous, même les plus fous sortent de taule Dessine-moi un mot nouveau, des thèmes comme on les aime Oublie folie, car Fleury et La Santé nous freinent J'voulais t'offrir ma vie et même plus, chaque texte un nouvel opus Doit-on sauver un homme parce qu'on ne pourra les sauver tous ? La vie c'est rasoir Pas besoin de die pour prendre des pascals C'est plus marrant maintenant que de changer à Châtelet Les Halles Dis qui est le voyou, le boss, dis qui est l'as des as

MISTA FLO
Machination comme les machines à sous de Las Vegas
Une forte pensée pour mes potos partis trop tôt
Quand la faux te fauche, dans le journal y'a pas ta photo
On est trop à partir sans prévenir et quand la mort se dessine tu décèdes Tu peux pas revenir, éviter les cris et les pleurs pour le futur Chaque jour les mauvaises nouvelles déforment les figures Tu joues les durs tu finis entre quatre planches ou quatre murs Ça c'est pour mes négros mûrs et tous les quartiers, faut être rusé La rue c'est rasoir, poto

MANU KEY
Trente ans sont passés et j'mène plus la même life
J'suis encore dans ce truc mais doucement quand je drive
Moi j'recherche juste l'équilibre, et pourquoi se faire la guerre Alors qu'il faut déjà lutter pour vivre et non pas poursuivre le chemin de ceux qu'ont échoué Que mon coeur batte chaque matin, c'est mon seul souhait Garde le sourire malgré les douleurs du quartier Précieuse est la vie, trop courtes nos amitiés, mon frère Je suis partout comme la haine et la misère La rue c'est rasoir

TEDDY CORONA
Les potos trop tendus comme la corde du pendu, trop têtu Entends-tu la caution qui vient du ghetto Resserré dans l'étau, à l'étroite à la gamberge de ce mec au détroit Tu sais compter sur tes doigts, tu veux pas de sale boulot, c'est la routine C'est la rue, c'est "va te faire encoulo" Cri du coeur, j'en bégaye, ça va vite La rage partout où je vais, me suit à la trace Dans ma tête, dans mes tripes Faut être rusé, la rue c'est rasoir

OGB
Constate, certains se contentent de dire que la fin du monde est proche Pendant que d'autres ne cessent de se plaindre Pourtant l'oseille mettent à gauche . Constate, l'obscurcissement du shéetâm, te bouffe, t'éffleure de ses flammes Tu te retrouves appât guidé par l'alcool, les drogues, les femmes Ta vie c'est juste ce que t'en as toujours rêvé d'en faire Fais-le, dis-le, aujourd'hui j'ai l'impression que c'est une faiblesse d'avoir du coeur J'ai l'impression que trop de joies deviennent peurs devant trop de pleurs Constate, les jours se déguisent en semaine Les mois pour des années se prennent Les décennies côtoient les siècles A vingt piges j'gamberge la trentaine Faut être rusé, la rue c'est rasoir

DRY
Tu crois que t'es tombé sur la bonne
Tu l'as à la bonne, t'es surpris comment elle donne
Pour son tarpé tu charbonnes
J'te vois tu bandes, tu bois, je l'vois pour ta bombe
T'aboies à chaque seconde quand des séries de rumeurs pleurent sur toi Ainsi va ta vie, tu penses plus trop à tes vieux Tu ne vis plus d'embrouilles, d'envieux qui ne cherchent qu'à te vercre Le coeur creux tu créés, à ces conneries tu crois Sois pas trop love, sois rusé, la rue c'est rasoir

DEMON ONE
Souvent dans mon coeur je ressens cette douleur intérieure Venue d'ailleurs, elle me rappelle que mes plaies sont encore fraîches J'attends que ça cicatrise, j'ai l'air triste C'est seulement aujourd'hui que je réalise que sous l'emprise du mal et de l'alcool J'respecte plus le protocole. Je regarde les petits de la téci cramer les bagnoles L'infection s'étend facilement, tu peux prendre sept ans Faut être très rusé car tu vivras pas plus de cent ans La vie c'est rasoir

POPA
Mes cris, mes pensées, mes couleurs, mon bonheur
Toi, quand je t'aperçois, toi, quand on pleure
Ce que je ressens à l'intérieur
K'1 Fry du côté Mali, trop de mal à l'extérieur
J'marche, pourtant fort, la tête baissée à l'ombre
Des démarches que je rate et c'est mon coeur qui tombe
Mouso hot tesé, Ka ne ba
Molaségi, Djama
Ahé yayama m'ba sara
Djeneba
Seul, faut être rusé, la rue c'est rasoir

AP
La rue c'est rasoir
Tu l'apprends vite à tes dépens
Dès que t'as plus de bavoir
Des bagarres ...
Dans une ruelle t'es arrivé au fond du tunnel
Pourtant dans un futur ... une maladie comme la tumeur Gros pour de vrai tu meurs, gros sois sincère avec toi-même Car au fond ta vie tu l'aimes La rue c'est rasoir, la rue c'est rasoir

RIMK
Nous on dit pas ça en frimant
Du côté de chez nous, les calibres sont encore chauds et fumants En passant lors d'une rixe tu peux te manger une balle fuyante J'ai eu des millions de souhaits dans ma vie Mais vu aucune étoile filante, en silence on souffre On s'essouffle, on est friand de sensations fortes Y'a des jours où tu peux finir dans le coffre Pour les brigands que la mort emporte Pour les milliers de mères en pleurs Rappelle-toi que tu pars seul gros, sans escorte Les plus chanceux s'en sortent Inch Allah que ce soit dans nos cordes La rue c'est rasoir mon pote Sur ce morceau j'referme la porte, Mafia K'1 Fry, 9.4.