Charles Trénet

Vous qui me quittez

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Vous qui me quittez,
Comme à la fin d'un bel été
S'en vont les jours de joie et de sourire,
Vous pour qui mon cœur soupire,
Vous qui savez bien
Que, désormais, plus aucun lien,
Aucun aveu, serment, folle promesse
Ne rendront mon cœur triste ou joyeux,
C'est à vous, à vous jeunesse,
Que je dis adieu.
Vous qui me quittez,
Comme à la fin d'un bel été
S'en vont les jours de joie et de sourire,
Vous pour qui mon cœur soupire,
Vous qui savez bien
Que, désormais, plus aucun lien,
Aucun aveu, serment, folle promesse
Ne rendront mon cœur triste ou joyeux,
C'est à vous, à vous jeunesse,
Que je dis adieu.

Canciones más vistas de

Charles Trénet en Septiembre