Voie

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

refrain:
Voie lact??ur lumineuse
Des blancs ruisseaux de Chanaan
Et des corps blancs des amoureuses
Nageurs morts suivrons-nous d'ahan
Ton cours vers d'autres n?leuses

Je me souviens d'une autre ann?
C'?it l'aube d'un jour d'avril
J'ai chant?a joie bien-aim?
Chant?'amour ?oix virile
Au moment d'amour de l'ann?

C'est le printemps viens-t'en P?ette
Te promener au bois joli
Les poules dans la cour caqu?nt
L'aube au ciel fait de roses plis
L'amour chemine ?a conqu?

Mars et V?s sont revenus
Ils s'embrassent ?ouches folles
Devant des sites ing?s
O?us les roses qui feuillolent
De beaux dieux roses dansent nus

Viens ma tendresse est la r?nte
De la floraison qui para?
La nature est belle et touchante
Pan sifflote dans la for?
Les grenouilles humides chantent

Beaucoup de ces dieux ont p?
C'est sur eux que pleurent les saules
Le grand Pan l'amour J?s-Christ
Sont bien morts et les chats miaulent
Dans la cour je pleure ?aris

refrain2:
Moi qui sais des lais pour les reines
Les complaintes de mes ann?
Des hymnes d'esclave aux mur?s
La romance du mal-aim?Et des chansons pour les sir?s

L'amour est mort j'en suis tremblant
J'adore de belles idoles
Les souvenirs lui ressemblant
Comme la femme de Mausole
Je reste fid? et dolent

Je suis fid? comme un dogue
Au ma?e le lierre au tronc
Et les Cosaques Zaporogues
Ivrognes pieux et larrons
Aux steppes et au d?logue

Portez comme un joug le Croissant
Qu'interrogent les astrologues
Je suis le Sultan tout-puissant
?mes Cosaques Zaporogues
Votre Seigneur ?ouissant

Devenez mes sujets fid?s
Leur avait ?it le Sultan
Ils rirent ?ette nouvelle
Et r?ndirent ?'instant
A la lueur d'une chandelle

Plus criminel que Barrabas
Cornu comme les mauvais anges
Quel Belz?th es-tu l?as
Nourri d'immondice et de fange
Nous n'irons pas ?es sabbats

Poisson pourri de Salonique
Long collier des sommeils affreux
D'yeux arrach??oup de pique
Ta m? fit un pet foireux
Et tu naquis de sa colique

Bourreau de Podolie Amant
Des plaies des ulc?s des cro?
Groin de cochon cul de jument
Tes richesses garde-les toutes
Pour payer tes m?caments

Voie lact??ur lumineuse
Des blancs ruisseaux de Canaan
Et des corps blancs des amoureuses
Nageurs morts suivrons-nous d'ahan
Ton cours vers d'autres n?leuses

Regret des yeux de la putain
Et belle comme une panth?
Amour vos baisers florentins
Avaient une saveur am?
Qui a rebut?os destins

Ses regards laissaient une tra?
D'?iles dans les soirs tremblants
Dans ses yeux nageaient les sir?s
Et nos baisers mordus sanglants
Faisaient pleurer nos f? marraines

Mais en v?t?e l'attends
Avec mon cœur avec mon ?
Et sur le pont des Reviens-t'en
Si jamais revient cette femme
Je lui dirai Je suis content

Mon cœur et ma t? se vident
Tout le ciel s'?ule par eux
?mes tonneaux des Dana?s
Comment faire pour ?e heureux
Comme un petit enfant candide
Comment faire pour ?e heureux
Comme un petit enfant candide

Je ne veux jamais l'oublier
Ma colombe ma blanche rade
?marguerite exfoli?
Mon ? au loin ma D?rade
Ma rose mon giroflier

Les satyres et les pyraustes
Les ?pans les feux follets
Et les destins damn?ou faustes
La corde au cou comme ?alais
Sur ma douleur quel holocauste

Douleur qui double les destins
La licorne et le capricorne
Mon ? et mon corps incertain
Te fuient ?cher divin qu'ornent
Des astres des fleurs du matin

Malheur dieu p? aux yeux d'ivoire
Tes pr?es fous t'ont-ils par?Tes victimes en robe noire
Ont-elles vainement pleur?Malheur dieu qu'il ne faut pas croire

Et toi qui me suis en rampant
Dieu de mes dieux morts en automne
Tu mesures combien d'empans
J'ai droit que la terre me donne
?mon ombre ?n vieux serpent

Au soleil parce que tu l'aimes
Je t'ai men?souviens-t'en bien
T?breuse ?use que j'aime
Tu es ?oi en n'?nt rien
?mon ombre en deuil de moi-m?

L'hiver est mort tout enneig?On a br?les ruches blanches
Dans les jardins et les vergers
Les oiseaux chantent sur les branches
Le printemps clair l'avril l?r

Mort d'immortels argyraspides
La neige aux boucliers d'argent
Fuit les dendrophores livides
Du printemps cher aux pauvres gens
Qui resourient les yeux humides

Et moi j'ai le cœur aussi gros
Qu'un cul de dame damasc?
?mon amour je t'aimais trop
Et maintenant j'ai trop de peine
Les sept ?es hors du fourreau
Les sept ?es hors du fourreau

Sept ?es de m?ncolie
Sept ?es de m?ncolie
Sans morfil ?aires douleurs
Sans morfil ?aires douleurs
Sont dans mon cœur et la folie
Veut raisonner pour mon malheur
Comment voulez-vous que j'oublie

La premi? est toute d'argent
Et son nom tremblant c'est P?ne
Sa lame un ciel d'hiver neigeant
Son destin sanglant gibeline
Vulcain mourut en la forgeant

La seconde nomm?Noubosse
Est un bel arc-en-ciel joyeux
Les dieux s'en servent ?eurs noces
Elle a tu?rente B?ieux
Et fut dou?par Carabosse

La troisi? bleu f?nin
N'en est pas moins un chibriape
Appel?ul de Faltenin
Et que porte sur une nappe
L'Herm?Ernest devenu nain

La quatri? Malour?
Est un fleuve vert et dor?C'est le soir quand les riveraines
Y baignent leurs corps ador?
Et des chants de rameurs s'y tra?nt

La cinqui? Sainte-Fabeau
C'est la plus belle des quenouilles
C'est un cypr?sur un tombeau
O?s quatre vents s'agenouillent
Et chaque nuit c'est un flambeau

La sixi? m?l de gloire
C'est l'ami aux si douces mains
Dont chaque matin nous s?re
Adieu voil?otre chemin
Les coqs s'?isaient en fanfares

Et la septi? s'ext?e
Une femme une rose morte
Merci que le dernier venu
Sur mon amour ferme la porte
Je ne vous ai jamais connue

Canciones más vistas de

Leo Ferre en Enero