Anne Sylvestre

Vous aviez, ma belle

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Vous aviez, ma belle,les plus beaux mollets du canton.
Vous aviez, ma belle,les plus beaux jupons.
Vous aviez, ma belle,les faveurs de tous les garçons.
Vous étiez, ma belle,leur plus beau fleuron.
Pour entrer dans leur confrérieil fallait vous avoirpendant une journée servieet la nuit sans déchoir,et quand vous entriez en danse,les jeunes cavaliersse disputaient longtemps la chancede vous faire tourbillonner.
Vous aviez princesse,les plus jolis pieds du hameaupour botter les fessesde tous ces lourdauds.
Vous aviez, princesse,des mains dont la paume et le dosdonnaient des caressesfraîches comme l'eau.
On vous connaissait à la rondeet l'on venait de loinpour admirer votre façond' passer de main en main.
Pourtant ce qui arrive aux fillesvous arrivait aussi:chargée de nombreuse famille,vous attendiez en vain le mari.
Vous aviez, ma belle,les plus beaux enfants du canton,belle ribambelleportant votre nom.
Peut-être, ma belle,avez-vous encore l'intentiond'agrandir, ma belle,votre collection.
Mais je crois pourtant que les hommespourraient bientôt manqueret surtout pour qui en consommeautant dans une année.
Ne craignez pas qu'on vous accable,ne craignez pas non plusqu'on vous refuse notre table.
Quant au lit, c'est déjà résolu.
Vous eûtes, cousine,tous les plus beaux gars du pays,devenus, cousine,de forts bons maris:c'lui de
Valentine,c'lui de
Rose et c'lui de
Julie,c'lui de
Joséphineet le mien, pardi!
Vos enfants ont des petits frèresau sein de nos foyers.
Faudrait être bien rancunièrepour pas les y inviter,car nous ne vous en voulons mie,nous l'avons pas volé.
Quand vous étiez la plus jolie,n'avons rien fait pour vous ressembler.
Nous étions, ma belle,déjà bêtes et nous le restons.
Vous êtes si belleque nous vous aimons.
Restez-le, ma belle,et jamais nous ne changerons.
Si vous restez belle,bêtes nous resterons.

Canciones más vistas de