Gilbert Laffaille

Folie Douce

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

Je patine en jaquette sur le parquet ciré
Du placard à chaussettes à la salle à manger
J'ai des grigris fétiches, un lit comme un radeau
Et une baignoire-péniche qui descend les canaux

Sur mon bateau-lavoir au milieu des moutons
J'promène une écumoire qui nettoie le plancton
Y'a des ardoises magiques qui flottent à la surface
Des poissons électriques et des cageots qui passent

J'collectionne les passoires, les casse-noix qui pivotent
Tous les types d'entonnoirs et les râpes à carottes
Les douches à trois vitesses, les rasoirs à patates
Les lèchefrites pour la graisse et tous les moules à tartes

J'ai un Milou fourchu, alcoolique et méchant
Qui fait des coups tordus à mon bon Milou blanc
Qui m'fait voir des molosses, des dinsonphes sur les lampes
Des gros philocéros, hippogriffes, escopampes !

Fou à lier, siphonné, barjo, dingue et loufoque
Dérangé, détraqué, psychotique et cinoque
Névropathe autistique, cyclo-cyclothymique
Parano schizoïde, psychopompe androïde, amoureux !

Amateur de chester et de Winsor Mac Cay
J'fais des rêves de théières qui se changent en tramways
Qui deviennent des poireaux sur un scenic-railway
Chenilles de char d'assaut, papillons cingalais

Magasin d'antiquaire, fleur en pot, bilboquet
Politicien sincère, Prix Nobel de la Paix
PDG bénévole, archevêque amoureux
CRS qui s'envole sur une bête à bon Dieu

Quand la vie me dégrise et m'envoie du goudron
Pschitt ! Allez ! J'vaporise mon beau rhinodendron
J'prends mon chat qui déchiffre une harmonie en sol
Mon hamster qui s'empiffre de graines de tournesol

Et on fait du vélo sur les factures du gaz
La Compagnie des Eaux et les voisins qui jasent
J'imagine toute la nuit des nouvelles moulinettes
La vaisselle qui s'essuie, l'pain d'épices à roulettes !

Fou à lier, siphonné, barjo, dingue et loup-phoque
Dérangé, détraqué, psychotique et cinoque
Névropathe autistique, cyclo-cyclothymique
Parano schizoïde, psychopompe androïde, amoureux !

Canciones más vistas de

Gilbert Laffaille en Septiembre