Jacques Brel

Isabelle

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Quand Isabelle dort plus rien ne bouge
Quand Isabelle dort au berceau de sa joie
Sais-tu qu'elle vole la coquine
Les oasis du Sahara
Les poissons dorés de la Chine
Et les jardins de l'Alhambra
Quand Isabelle dort plus rien ne bouge
Quand Isabelle dort au berceau de sa joie
Elle vole les rêves et les jeux
D'une rose et d'un bouton d'or
Pour se les poser dans les yeux
Belle Isabelle quand elle dort

Quand Isabelle rit plus rien ne bouge
Quand Isabelle rit au berceau de sa joie
Sais-tu qu'elle vole la cruelle
Le rire des cascades sauvages
Qui remplacent les escarcelles
Des rois qui n'ont pas d'équipages
Quand Isabelle rit plus rien ne bouge
Quand Isabelle rit au berceau de sa joie
Elle vole les fenêtres de l'heure
Qui s'ouvrent sur le paradis
Pour se les poser dans le cœur
Belle Isabelle quand elle rit

Quand Isabelle chante plus rien ne bouge
Quand Isabelle chante au berceau de sa joie
Sais-tu qu'elle vole la dentelle
Tissée au cœur de rossignol
Et les baisers que les ombrelles
Empêchent de prendre leur vol
Quand Isabelle chante plus rien ne bouge
Quand Isabelle chante au berceau de sa joie
Elle vole le velours et la soie
Qu'offre la guitare à l'infante
Pour se les poser dans la voix
Belle Isabelle quand elle chante

Isabelle de Jacques Brel

Esta canción aparece en 10 discos


Le coffret Brel, Brassens, Ferré
2013

Brassens, Brel & Ferré (Les poètes de la chanson française) [Remasterisée]
2012

Ne me quitte pas et ses plus belles chansons (Remasterisée)
2011

Jacques Brel : Ne me quitte pas and greatest hits
2011

Les 100 plus belles chansons de Jacques Brel
2006

Quand on n'a que l'amour
2001

La Valse à mille temps (Mono version)
1959

La valse à mille temps / Isabelle (feat. François Rauber et son orchestre) [Mono Version] - Single
1959

Les flamandes (feat. François Rauber et son orchestre) [Mono Version] - EP
1959

Récital, vol. 4 (Stereo Version)
1959
Ver todos los discos

Canciones más vistas de

Jacques Brel en Octubre