Alexandre Kinn

Les Jardins De Babylone

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

Allez viens, sois cool, allonge-toi là
Loin des effluves et des relents de Babylone
Pas nécessaire de lutter comme ça, non
Ne vois-tu pas la confusion à laquelle on s'adonne ?
Il n'y a pas vraiment de solution, tout est reddition, jamais de rédemption ici
Allez viens, sois cool, dépose tout ça
Ce n'est pas utile avec moi de brandir cette épée-là
Elle est faite d'un métal aussi morne
Que les murs qui donnent sur les jardins de Babylone
Il n'y a pas vraiment d'évolution, tout est illusion, jamais de compassion ici

Chacun fait de son mieux pour le voir
Ce pont d'argent qui nous sépare entre être et avoir
Avoir la tête ailleurs, c'est un peu mêler la terre et le ciel
Avoir la tête ailleurs, c'est un peu délaisser ce qui bat de l'aile
Il y a dans l'air, pendant ces moments-là, ce quelque chose auquel je crois

Allez viens, sois cool, dépose-moi là
Il me faut trouver de nouvelles couleurs pour mon cas
Ce n'est pas celui de Buzzati, non
Le K de Kinn est beaucoup plus ludique et fun que ça
A-t-il vraiment la place qu'il attend
Sur les murs qui donnent sur les jardins de Babylone ?
Allez viens, sois cool, allons-nous en
Loin des castings et des flingues de Babylone
Pouvoir sentir ton odeur un instant, pouvoir enfin revenir un peu en avant
Il n'y a jamais de paix qui dure
Rien n'est plus sûr dans les jardins de Babylone

Chacun fait de son mieux pour le voir
Ce pont d'argent qui nous sépare entre être et avoir
Avoir la tête ailleurs, c'est un peu mêler la terre et le ciel
Avoir la tête ailleurs, c'est un peu délaisser ce qui bat de l'aile
Il y a dans l'air, pendant ces moments-là, ce quelque chose auquel je crois.

Canciones más vistas de

Alexandre Kinn en Septiembre