Mari Trini

Mon Troisième Amour

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Il avait encore ce hale,
D'éternel visage pâle,
Que l'été ramène à Cannes.
Et voilà mon troisième amour
Il parlait d'un ton tranquille
De ces pauvres imbéciles
Qui ne voit que par la ville
Et habitait rue du Four
Un premier baise de glace
Un deuxième il se surpasse
Un troisième, bon, je passe
Et voila mon troisième amour
Il parlait de Baudelaire,
De Verlaine Apollinaire
Mais le soir ne lisait guère
Que les faits divers du jour

Il est mort avant son tour
Mon troisième amour
Sa peau et ma peau
Parlaient mal parlaient faux.
Il est mort avant son tour
Mon troisième amour
Et je porte en moi
L'enfant que je n'aurai pas.

Il savait un peu tout faire
Mais restait dans les affaires
Pour faire plaisir à son père
Et voilà mon troisième amour
Il rêvait de terres lointaines
Il était ce capitaine
Qui vous parle de Cayenne
Et n'a pas quitté Cherbourg
Il disait du mariage
Qu'on y rentre comme en cage
Il s'est fait prendre au passage
Envolé mon troisième amour
Il doit parler à sa femme
De Renoir et de Cézanne
Des vertus de la campagne
Et de ses affaires en cours…

Il est mort avant son tour
Mon troisième amour
Sa peau et ma peau
Parlaient mal parlaient faux.
Il est mort avant son tour
Mon troisième amour
Et je porte en moi
L'enfant que je n'aurai pas.
Il est mort avant son tour
Mon troisième amour
Sa peau et ma peau
Parlaient mal parlaient faux.
Il est mort avant son tour
Mon troisième amour

Canciones más vistas de

Mari Trini en Abril