Guy Béart

Fille d'aujourd'hui

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Tout s'est passé trop tôt et trop vite:
J'étais jolie et j'étais petite,
j'ai couru trop tôt et mon corps n'était pas prêt.
Je ne pouvais plus arrêter après.

Où vas-tu fille, fille d'aujourd'hui?
Où t'en vas-tu?
Vers quel vertige d'éclair et de bruit?
—Je suis fille d'aujourd'hui,
tout va vite et moi, je suis.


J'ai pris la mer trop tôt et trop vite.
Un homme vient, un homme vous quitte.
L'un, c'est le vautour, l'autre le chardonneret.
Qui peut le savoir? On apprend après.

J'ai tout dansé trop tôt et trop vite,
les rythmes doux, les rythmes de fuite.
J'ai voulu ensemble et la joie et le regret.
On ne peut plus les séparer après.

Tout s'est cueilli trop tôt et trop vite,
on s'est aimé à la marguerite.
Un peu et beaucoup se poursuivent sans arrêt
à la folie et pas du tout après.


Autor(es): Guy Béart