Quels conseils infaillibles recherches-tu

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

Quels conseils infaillibles recherches-tu,
coeur malheureux et dégoûté de vivre,
ami des pleurs et ennemi des rires?
Comment supporteras-tu les maux à venir?
Presse-toi donc vers la mort qui t'attend.
Et par tes malheurs tu prolonges tes jours:
ton délicieux séjour s'éloigne d'autant
que tu veux fuir la Mort flatteuse.

Bras ouverts elle est venue à ma rencontre,
ses yeux pleurant par excès de joie;
j'entends le chant mélodieux de sa voix
qui dit: ''Ami, sors de cette maison étrangère.
J'ai le plaisir de t'offrir mes faveurs,
que jamais homme né n'a senties,
car je fuis celui qui m'appelle,
prenant celui qui fuit ma rigueur."

Les yeux pleurants et l'air terrifié,
s'arrachant les cheveux en de longs sanglots,
la Vie veut me donner des héritages
et de ces dons veut que je sois le seigneur,
appelant d'une voix horrible et douloureuse,
tout comme la Mort appelle le bienheureux
(car pour l'homme accouplé au malheur,
la voix de la Mort est mélodieuse).

Je ne connais ni homme ni femme qui, comme moi
affligé par l'amour, soit autant à plaindre;
je suis celui qu'on doit prendre en pitié,
car de mon coeur le sang se vide lentement.

Lys parmi les chardons, je sens l'heure venir
où civilement ma vie sera finie;
puisque mon espérance est enfuie,
mon âme reste damnée dans ce monde.


Autor(es): Ausiàs March, Raimon

Las canciones más vistas de

Ausiàs March en Diciembre