Voiles et vents doivent exaucer mes désirs

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

Voiles et vents doivent exaucer mes désirs
en traçant des chemins dangereux sur la mer.
Je vois s'armer contre eux le mistral et le ponant;
le siroco, le levant devront les seconder
ainsi que leurs amis, le grec et le vent du midi,
et je prie humblement la tramontane
de vouloir souffler en leur faveur
et qu'à eux cinq ils permettent mon retour.

La mer bouillira comme marmite au feu,
en changeant de couleur et d'état naturel;
elle voudra faire du mal à tout
ce qui s'arrêtera un instant sur elle.
Poissons grands et petits courront vers une issue
et chercheront des abris secrets:
fuyant la mer qui les a faits et nourris
ils ne pourront que se jeter sur le rivage.

Amour, de vous je sens plus que je ne sais,
et il me restera le pire;
celui qui est privé de vous vous connaît,
je vous comparerai à un jeu de dés.

Je crains la mort qui me fera absent,
car l'amour est détruit par la mort:
mais moi je doute que mon désir
soit vaincu par cette séparation.
Je crains la faiblesse de votre désir,
et que vous ne m'oubliez quand je serai mort.
La pensée qui m'ôte toute joie du monde
-nous vivant, je ne le crois pas possible-

c'est qu'à ma mort vous ne sachiez plus m'aimer
et que tout soit changé en haine.
Et moi, contraint d'être hors du monde,
mon seul malheur sera de ne plus vous voir.

Amour, de vous je sens plus que je ne sais,
et il me restera le pire;
celui qui est privé de vous vous connaît,
je vous comparerai à un jeu de dés.


Autor(es): Ausiàs March, Raimon

Las canciones más vistas de

Ausiàs March en Diciembre