Charles Trénet

Adieu, mes beaux rivages

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Adieu, mes beaux rivages,
Snuvenir de l'été
Qui se meurt,
Mes soleils envolés
Et mes plages sauvages.
Adieu, pays de mon cœur.
Adieu rives lointaines
Où le soir descendait triste et beau,
Adieu vertes vallées
Et vous claires fontaines,
Adieu,
Pays des oiseaux !
Un train noir m'emporte dans la nuit.
Un train noir m'emporte sous la pluie
Et, devant cette fleur fanée,
Je revois mes belles journées.
Adieu, mes amourettes.
Vos baisers vont poursuivre mon cœur,
Au pays de la pluie
Vous seriez bien seulette,
Adieu, mes beaux yeux rieurs.
Adieu, mes beaux rivages,
Souvenirs de l'été qui se meurt,
Mes soleils envolés
Et mes plages sauvages.
Adieu, pays de mon cœur !
Adieu, pays de mon cœur !

Canciones más vistas de

Charles Trénet en Septiembre