La bande à Bonnot

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

À la Société Générale
une auto démarra et dans la terreur
la bande à Bonnot mit les voiles
emportant la sacoche du garçon payeur
dans la De Dion-Bouton qui cachait les voleurs
octave comptait les gros billets et les valeurs
avec Raymond-la-Science les bandits en auto
c'était la bande à Bonnot.

Les banques criaient "Misérables!"
quand s'éloignait le bruit du puissant moteur
comment rattraper les coupables
qui fuyaient à toute allure à trente-cinq à l´heure
sur les routes de France, hirondelles et gendarmes
étaient à leurs trousses, étaient nuit et jour en alarme
en casquette à visière, les bandits en auto
c´était la bande à Bonnot.

Mais Bonnot rêvait des palaces
et du ciel d'azur de Monte-Carlo
en fait il voulait vite se ranger des voitures.

Mais un beau matin la police
encercla la maison de Jules Bonnot
à Choisy, avec ses complices
qui prenaient dans sa chambre un peu de repos
tout Paris arriva à pied, en tram et en train
avec des fusils, des pistolets et des gourdins
hurlant des balcons, les bandits en auto
c´était la bande à Bonnot.

Et menottes aux mains
tragique destin
alors pour la dernière course
on mit dans le fourgon la bande à Bonnot.


Autor(es): Frank Thomas, Jean-Michel Rivat, Joe Dassin

Las canciones más vistas de

Joe Dassin en Diciembre