Bensé

Aux Caprices d'Éole

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Perdus au milieu des cactus
Et vu qu’il se fait tard
Nous roulerons à l’éveil des tortues
Au son des guitares

La fille assoupie sur moi dit des poèmes barbares
Et puis elle descendra sans bruit
Elles descendent toutes tôt ou tard

Cheveux au vent, les rousses, les brunes, les blondes
Cheveux au vent, les rousses, les brunes, les blondes
Cheveux au vent, les rousses, les brunes, les blondes
Obéissant…

Plissés, nos yeux humides humaient
L’air frais du soir
Au pied d’un pin, des oliviers
Nous murmuraient au revoir

Cheveux au vent, les rousses, les brunes, les blondes
Cheveux au vent, les rousses, les brunes, les blondes
Cheveux au vent, les rousses, les brunes, les blondes
Obéissant…

Cheveux au vent, les rousses, les brunes, les blondes
Cheveux au vent, les rousses, les brunes, les blondes
Cheveux au vent, les rousses, les brunes, les blondes
Obéissant…

Aux caprices d’eole
Aux caprices d’eole
Aux caprices d’eole

Aux caprices d’eole
Les rousses, les brunes, les blondes