Opera Multi Steel

Brasier Communiquant

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

Je ressens encore et encore
Les pierres qui écoutent lasses
Leur ventre pleurant la faim
Approche sourde comme le cuir.

Sans nul doute la terre éclate
Au son aïgu de fifres enlacés
S'incrustent quelques gouttes d'eau plate
Aux profonds reflets irisés.

Un sanglier pleure le marcassin
Qu'il était encore hier
Qu'il ne sera jamais plus enfin
S'il s'élance dans la clairière.

Encore en vue de te faire taire
Désespoir d'être inoccupé
Enlisé, enlisé, amer
Envahir à tout jamais.

Canciones más vistas de

Opera Multi Steel en Septiembre