Fabienne Thibeault

Conversation téléphonique

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


On s'appelle toujours pour se dire bonjour
On s'invite à dîner et on parle de tout et de rien
Quand on parle de nous c'est toujours très flou, très flou
Comment va ta vie ? Pas trop mal, merci, et toi ?
Moi ça va comme ci, comme ça

Assise à mon bureau je regarde le ciel gris
En suivant le vol d'un oiseau
C'est fou ce qu'un vol d'oiseau peut perturber la vie
D'une sténo-dactylo

Mes mains qui tapent soudain s'échappent
Vers le cadran du téléphone
Et quand j'entends ta voix sais-tu que je frissonne
Comme si tu me prenais dans tes bras

On s'appelle toujours pour se dire bonjour
On s'invite à dîner une fois par semaine au moins
Demain c'est samedi si le coeur t'en dit
Viens donc me chercher vers la fin de l'après-midi
On ira au cinéma

Tu parles de politique, moi je parle de musique
Comme si le reste n'existait pas
Chaque fois que je te vois j'espère que ça ira plus loin
Que nos conversations téléphoniques

On s'appelle toujours pour se dire bonjour
On s'invite à dîner ça ne va jamais plus loin que ça

Oui mais tôt ou tard je sais bien qu'un soir
Après le cinéma au lieu de rentrer chez toi
Tu viendras dormir chez moi

Tu viendras, tu viendras dormir chez moi
Dormir chez moi.


Autor(es): François Cousineau / Luc Plamondon

Canciones más vistas de