Belenos

Errances Oniriques

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


De ces monts verglacés
Où resplendis la tranquillité
Dans ces sentiers désertés
Où s'éveillent mes pensées
J'erre en présence de mes tristes songes
Qui se succèdent comme mes pas
Je me noie dans la brûme boréale
Le crâne infecté de songes monstrueux
Le calme est noir, dense, absolu
Un soleil pâle perce des nuages déchirés
D'où surviennent ces maudits maux?
Qu'elle est cette force malfaisante?
Le soleil du chaos se lève
Le crépuscule de l'esprit tombe
La suprématie s'abat
La raison s'effrite et redevient poussèire
L'antre de la vie s'obscurcit
S'assombrit à nouveaux
Partout ce meurt l'espoir