Anne Sylvestre

Je te cherchais déjà

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Quand
J'avais dix ans , que tu en avais treize,j'aurais bien voulu te connaître un peu.
On aurait couru les jambes à l'aise,on aurait joué presque avec le feu.
Et dans les fourrés, dans les terrains vagues,on aurait joué ensemble aux
Indiens,à la fausse guerre où le cœur divague,à la vraie maraude où l'on ne craint rien.
Qu'il y avait, loin de ma bande à la tienne!
Mais, pour autant qu'il m'en souvienne ,au milieu de ces gaminsje te cherchais déjà {2x}.
Quand j'avais dix ans, que j'étais sauvage,j'aurais bien voulu être ton copain.
Va! je courais vite et j'avais pas 1'âgede tenir mes jupes et de parler bien.
Je n'hésitais pas à jeter des pierresou à m'embusquer dans le grand mûrier.
Quand on se battait, j'étais l'infirmière,quand on naviguait, j'étais le gabier.
Qu'il y avait loin de ma barque à la tienne!
Mais, pour autant qu'il m'en souvienne,au milieu de ces gaminsje te cherchais déjà {2x}.
Quand j'avais dix ans, tu n'aurais pas eu honted'être mon ami: je ne pleurais pas,je ne tenais pas encore le comptedes petits chagrins, j'aimais les combats.
Et si je devins ensuite peureuse,c'est qu'on me l'apprit avec le latin.
Dès lors je sortis de l'époque heureuseoù l'on s'égratigne aux mêmes chemins.
Qu'il y avait loin de ma branche à la tienne!
Mais, pour autant qu'il m'en souvienne,au milieu de ces gaminsje te cherchais déjà. {2x}
Quand j'avais seize ans, que tu étais un homme,j'aurais pas voulu te connaître, va.
J'aurais pas voulu que tu saches comme,comme j'étais bête à cet âge-là.
Si tu étais bien comme je t'imagine,tu m'aurais fait mal, tu aurais fait peur.
Il valait bien mieux sur d'autres gaminest'exercer les dents à défaut du cœur.
Il a fallu qu'enfin on se rencontre.
Trois fois dix ans, tu fais le compte,faut qu'on s'aime trois fois plus,.
Je ne regrette pas, je ne regrette pasde t'avoir si longtemps cherché déjà.

Canciones más vistas de