Les Cowboys Fringants

La Manifestation

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Sont arrivés en westfalia
en criant sos gaia
acoutrer comme des hippies
avec les yeux rougis
cheveux longs et surplus d'armé
en bédaine et jouant du tam-tam
on se s'rait crue 30 ans passés pendant la guerre du vietnam
il y avait tout les clichés de l'époque des granola s
des chemises en macramés aux filles poilues en dessous des bras
vnant en grand majoritée du cégep du vieux montréal
tous la pour manifester contre les multinationales

et la mince foule grelotaient en se froid jeudi d'printemps
et aux étudiants qui foxaient s'ajoutaient quelques passants
les marxistes-leninistes, des militants pour le pot
et une couples d'écologistes ont investi le spot
on écoutait le vieux cinglé qui se prenait pour castro avec
son képi d'officier et son couteau de rambo
mais on a vite constaté qu'il lui manquait un marteau
quand il nous a proposé de faire un concours de limbo

À la manifestation, on revait de révolution,
se gelant le cul avec une poignée de comparces
sous la pluie froide du mois de mars

sur le boulevard rené levesque
y'ont envoyé l'anti-émeute
et des policiers sur leur bikes
pour controler la meute
ca se déroulait pacifiquement sans trop écorcher le système
et on scandait des beaux slogants contre les OGM
quand soudain sont débarqués des types un peu extrémistes
sorte de ninjas cagoulés se proclamant activiste
comme des ptits ché guévara y'ont pitchés 2-3 pétard
les boeufs sont rentrés dans le tas
j'te jure qu'y'on pas veillés tard

À la manifestation, on revait de révolution,
ce glant le cul avec une poignée de comparces
sous la pluie froide du mois de mars

et la ca a dégénéré
car en guise de protestation
les beatniks se sont désabillés pour faire un danse-o-thon
les policiers en beau fusil
ont sortit menottes et matraques
et ont tapochés les hippies a grand coup de jartraque
pendant que les écologistes pleuraient devant tant de civisme
en implorant Jésus le Christ de stopper l'injustice
on entendait le chien japper a travers le bruit des sirènes
bien étouffé par la fumée des gaz lacrymogènes
au même moment la gang de beatnicks qui dansait à poil sous la pluie
faisaient comme un remake de grease en version hillbilly
quand le ciel s'est déchainé il s'est mis a tomber des clous
y'on pris leur jambes a leur cou et se fut terminé
fait qu'on est rentrés déçus tout mouillé et abattus en croisant les écolo
dans le portique de mcdo
j'en suis v'nu a conclusion qu'sa va prendre
bien du soleil sinon c'est pas demain la veille
qu'on va faire la révolution

À la manifestation c'est vrai qu'on a rien changé
on a causé un bouchon de circulation
ca fait toujours bien ca de gagné


Autor(es): Jean-François Pauzé

Canciones más vistas de

Les Cowboys Fringants en Septiembre