Michel Jonasz

Le boléro

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Souviens-toi des nuits d'étoilesde nos voyages sans escalessur les accords du piano
Vivre sans toi c'est possiblebien sûr mais c'est difficilec'est comme à travers les barreaux
Voir le ciel et puis attendrela route qu'on ne peut plus prendrec'est la pluie sur les carreaux
Quand on écoutait
Rubensouviens-toi des soirées cubainescomme les accords d'un piano
Vivre sans toi c'est attendreécouter le ciel se répandreen pluie fine sur les carreaux
Elles me manquent nos nuits d'étoilesnos voyages sans escalesil me manque le brasero
Qui brûle quand on est ensemblequand nos deux corazons s'assemblentaux accents du boléro
Je meurs j'ai envie d'entendreencore tes mots les plus tendresqui mettaient mon cœur en lambeaux
Encore le feu qui s'allumeencore nos corps qui se consumentdans les flammes du brasero
Et la lune douce et pâleet le soleil qui s'installe
Madone et
Guérillero
Quand on écoutait
Rubensouviens-toi des soirées cubainesaux accents du
Boléro
Quand on écoutait
Rubensouviens-toi des soirées cubainesaux accents du
Boléro


Autor(es): Michel Jonasz

Canciones más vistas de

Michel Jonasz en Julio