Keny Arkana

Le fardeau

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Encore un putain d'matin où j'me lève en manque
Encore une putain d'journée, une putain d'bataille qui commence
Et merde j'me suis encore endormie dehors
J'me rappelle pas d'la veille juste quelques flash de l'horreur
J'tremble j'ai froid, putain y m'faut ma dose et j'ai rien sur moi
Faut qu' j'rentre à l'hôtel prendre le matos
Et j'ai des crampes et du mal à marcher
Les gens m'regardent bizarre et osent même pas m'toucher
Mais, j'les enmmerde moi !
J'les déteste autant qu'ils me hait
Ouais j'les enmmerde moi
Comme c'putain d'monde cette putain d'vie dont j'ai perdu l'goût
Où y a qu'ma came au fond qui vaut l'coup

Affalé sur le lit directe est la montée
L'produit circule en moi et j'rentre dans mon univers
Loin de ce monde monde si dur,
La réalité trop pressante alors j'ai choisi d'me tuer à p'tit feu
T'façon j'dois rien à personne nan! et c'est c'que j'ai trouvé d'mieux
J'avoue enfant j'croyais un peu à l'avenir j'étais peut-être trop rêveuse car la vie m'a fait devenir cette junk que les gens craignent
Mon mal-être m'entraîne vers le fond
Chaque jour c'est la même rengaine
Ouais j'ai renoncé à m'battre
Ma vie si obscure entre rue, HP et poste-cure
Subutex, Rupnol, Codeine, Tranxène, Skenan
Mais l'summum c'est mon héroïne
J'ai l'impression d'toucher la mort
Mais elle veut pas m'laisser rentrer et m'laisse toujours dehors!

Je me sens m'envoler et quitter mon fardeau
J'touche la mort et elle ferme son rideau (x2)

Non rien m'retiens à la vie à part mes rêves brisés
Et puis j'déteste les gens à force d'être méprisée
D'être jugée même parfois?
Même en Dieu j'y crois plus
J'm'autodétruis ça regarde que moi même si c'est gore
Et dans la rue j'ai l'impression d'être juste un décor!
Cercle vicieux seule au milieu d'mes tourments
J'en ai marre de penser, j'en ai marre tout le temps
Toujours les mêmes souvenirs qui me hantent
Et violent, pire que si dans le coeur une lame de rentrée
Et si c'est eux qui m'ont drogué en premier
Dans le centre de mon adolescence mouvementé
Neuroleptique en abondance
Si jeune enfermée tu sais c'était soit vengeance soit autodestruction
J'ai pris l'deuxième ticket aucun n'était gagnant
Trop tard l'serpent m'a piqué.

Je me sens m'envoler et quitter mon fardeau
J'touche la mort et elle ferme son rideau (x2)


Autor(es): Keny Arkana

Canciones más vistas de

Keny Arkana en Julio