La Ruda Salska

Le gauche

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Voici une fable obscène, pas la peine d'être "La Fontaine!". le thème en est "Cathy Mégère" qui voulait devenir mère et ainsi gagner la
mairie, dans un "oui" solidaire et serrer la main d'un mari, .. elle est prête à tout faire...!

Elle trouva, non sans mal, un mâle qui la voulu, c'était un nain pâle aux mains sales, bien maigre dévolu... Un âne,
héritier de "Laval" et elle fût son élu.. Mariés, ils se mirent en campagne de l'enfant tant voulu...

Qu'il y ait, qu'il y ait des chances
Qu'il y ait des ressemblances
Avec quelque existence
Ce ne serait que coïncidence..

Ils s'installaient en ménage, mais avant tout le faisant.. elle, aussi conne qu'un balai, lui le manipulant.. Sans traîne, pour préserver
leurs gênes, ils firent c'qu'on fait quand on s'aime: "l'extrême.".. Mais narrer leurs ébats.. je n'en ai pas le droit.. alors le prends le
gauche... Qui a dit "l'amour rend aveugle"? Je n'dis "qu'à moitié", borgne.. on devient, quand on lorgne sur la seule natalité, aussi
oui un enfant est né, scellant l'union de leur flamme... prie! qu'il n'soit pas appelé du prénom de Marianne...

Qu'il y ait, qu'il y ait des chances
Qu'il y ait des ressemblances
Avec quelque existence
Ce ne serait que coïncidence..

Dans toute fable est admise
une morale même si prise en son sens
littéral, elle est banale:...
c'est un critère suffisant!... élémentaire,
ce faisant!... pour être mère...
Cathy desserre les jambes...

Canciones más vistas de