Jean Bertola

Le passéiste

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Tant pis si j'ai l'air infantile
Mais, par ma foi !
Ma phrase d'élection c'est : "Il
Était une fois"
Et dans les salons où l'on cause
Tant pis si on
Fait le procès de ma morose
Délectation
Sitôt que je perds contenance
Au temps qui court
Lors, j'appelle les souvenances
A mon secours
Ne vous étonnez pas, ma chère
Si vous trouvez
Les vers de jadis et naguère
A mon chevet

Quitte à froisser la marguerite
Faut que je dise
Que tu es ma fleur favorite
Myosotis
Si les neiges d'antan sont belles
C'est qu' les troupeaux
De bovins posent plus sur elles
Leurs gros sabots
Au royaume des vieilles lunes
Que Copernic
M'excuse, pas d'ombre importune
Pas de Spoutnik !
Le feu des étoiles éteintes
M'éclaire encore
Et j'entends l'Angélus qui tinte
Aux clochers morts

Que les ans rongent mes grimoires
Ça ne fait rien
Mais qu'ils épargnent ma mémoire
Mon plus cher bien !
Que Dieu me frappe d'aphasie
D'influenza
Mais qu'il m'évite l'amnésie
Tout, mais pas ça !
Tant pis si j'ai l'air infantile
Mais, par ma foi
Ma phrase d'élection c'est : "Il
Était une fois."
Tant pis si j'ai l'air infantile
Mais, par ma foi
Ma phrase d'élection c'est : "Il
Était une fois."


Autor(es): Georges Brassens

Canciones más vistas de

Jean Bertola en Julio