Anne Sylvestre

Les punaises

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Quand à la messe j'allais,alors fallaitvoir les punaisesme lorgner sans pudeurdu coin de leurregard qui biaise.
A travers leurs mains jointeselles me lançaient des pointes:"
Voyez un peu l'allure qu'elle a".
Ave, ave marie stella,car moi, j'y allais qu' pour de bonbalancer mes jupons.
En écoutant l'sermon,je faisais monp'tit inventaire.
Le curé pas méchant,tout en prêchant,me regardait faire,s' disant dans une décade:"
Quand elle sera en rade,elle viendra m'raconter tout ça".-
Confiteor et coetera -car moi, j'y allais qu'évidemmentme choisir un amant.
Au
Benedicamusils étaient toussur la sellettepour désigner l'élu.
Moi, j'avais plusqu'à l'ver la tête.
Aux aguets, les punaiseschuchotaient bien à l'aiseet faisaient des paris tout haut,-
Et cum spiritu tuo-car j'avais bien l'air d'y allerque pour les faire parler.
Au dernier évangile,fallait voir s'ilsquittaient leurs chaises.
Derrière tout un pelotonde margotonset de punaises,je sortais la dernière.
Juste après la chaisière,un beau gars m'attendait en face.-
Tra la la,
Deo gratias -et il m'entraînait pour de bonbalançant mes jupons.

Canciones más vistas de