Gilbert Laffaille

Les Raisins Dorés

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp

Qu'il reste encore des ours et de l'eau dans les sources
Pour les cerfs et les biches
Des chemins buissonniers et de vieux châtaigniers
Où les oiseaux se nichent
Qu'il y ait des caribous, des renards et des loups cachés dans la nuit noire
Des forêts de légendes et des champs de lavande au fond de ma mémoire
Que tu apprennes à vivre dans la blancheur du givre
Où les feux de broussailles
Et pas dans ces prisons qui n'ont pour horizon qu'un tissu de grisaille
Que tu voies des piverts, de la neige en hiver et des matins bleutés
Des sapins de ton âge et des torrents d'images courir en liberté

Que tu puisse à ton tour, te souvenir un jour d'une enfance au soleil
D'une odeur de jasmin, d'un poussin dans la main
Ou d'un essaim d'abeilles
Que l'on te laisse un monde où les pommes sont rondes
Et les raisins dorés

Qu'il reste sur la terre des hibous solitaires et des merles moqueurs
Quelques vieux hérissons pour écrire des chansons
Qui chantent au fond du cœur
Que tu voies de tes yeux des galets merveilleux jouer dans la lumière
Des ruisseaux de diamant et des saumons d'argent remonter les rivières

Que tu puisses à ton tour, te souvenir un jour d'une caresse légère
D'une alouette affolée ou d'un baiser volé sur un lit de fougères
Que l'on te laisse un monde où les pommes sont rondes
Et les raisins dorés.

Canciones más vistas de

Gilbert Laffaille en Septiembre