Dalida

Le temps d'aimer

Imprimir canciónEnviar corrección de la canciónEnviar canción nuevafacebooktwitterwhatsapp


Dimitri
Sonya,
Vienne de
Dirda
Eglise barbare sur la
Volga
Dans l'appartement pauvre et pas bien grand
Se pressent leurs amis, leurs parents
Babouchka d'
Ukraine sous son châle de laine
A du mal à cacher sa peine
Les icônes, les bougies, vodka, zakousky
La mère y a passé la nuit
Trinques au bonheur
Bois n'ai pas peur
Verses des pleurs
Ce ne sont que des larmes de bonheur
Eh ! le
Tzigane jouer pour eux le temps d'aimer
Le temps de vivre, de vivre à deux et pour l'éternité
Un fol espoir d'adolescence toujours aux portes de l'enfance
Pour croire encore au temps d'aimer
Le père du marié un ancien de
Crimée
Est debout fier et médaillé
Un cousin de
Kiev que le mariage blesse
Dit un poème avec tristesse
Trinques au bonheur
Allez bois n'ai pas peur
Verses des pleurs
Ce ne sont que des larmes de bonheur
Eh ! le
Tzigane jouer pour eux le temps d'aimer
Le temps de vivre, de vivre à deux et pour l'éternité
Un fol espoir d'adolescence toujours aux portes de l'enfance
Pour croire encore au temps d'aimer{
Instrumental}"
Alors la mariée m'a jeté sonbouquet
Et dans le parfum sucrés des fleurs fanées
Moi aussi je me suis mise à croire
A croire encore au temps d'aimer"
Eh ! le
Tzigane jouer pour moi le temps d'aimer
Le temps de vivre, de vivre à deux et pour l'éternité
Un fol espoir d'adolescence toujours aux portes de l'enfance
Pour croire encore le temps d'aimer
Eh ! le
Tzigane jouer pour moi le temps d'aimer
Le temps de vivre, de vivre à deux et pour l'éternité
Un fol espoir d'adolescence toujours aux portes de l'enfance
Pour croire encore le temps d'aimer


Autor(es): lana sébastian, paul sébastian