Andrea Bocelli

The Meeting

Print songSend correction to the songSend new songfacebooktwitterwhatsapp

Comme un géant heureux et fier
Tient dans ses bras son nouveau-né,
Mon petit oiseau, je te serre
Innocent, fragile et parfait.
Contre mon coeur, tranquille et sûr
Presqu'endormi, abandonné,
Tu t'appuies là sans un murmure,
Tout doucement, souffle léger.
Voici qu'en rêve, soir de ma vie,
Me voilà vieux et résigné,
Inquiet près de la cheminée,
Comme l'enfant seul qui craint la nuit.
Mais tu reviens, les yeux brillants,
M'offrant le cadeau d'un sourire,
La consolation de ton rire:
Dons miraculeux d'un enfant.
Toi, dont la vie commence à peine,
Déjà plus chère que la mienne.

The most viewed

Andrea Bocelli songs in May