Niro

Comme il se doit

Print songSend correction to the songSend new songfacebooktwitterwhatsapp


Eh eh
Neuvième album
Mens Rea
La mort ou tchitchi
Ambition Music
Koro
Nino B
Zesau
C'est N.I, N.I.R

Ton cerveau dégueulasse même après des lavages
Bah ouais mon gros, la zipette ça fait des ravages
Passe les rapports, j'élabore mes plans, j'ai la barre
Sale bouffon j'suis pas des tiens va chanter là-bas
(On les pousse sur la table)
Ouais igo c'est la base
J'vois toujours du ce-vi même quand tu m'fais la passe
Parce que quand j'vais marquer l'but à la dernière minute
Tu diras qu'c'est grâce à toi qu'j'ai pris ma place
(Trop parler fait des pertes)
Ça sert à rien d'hurler t'attends qu'le livret brûle pour tourner la page
Y avait d'la pe-stu chez lui on s'mettait à part
On attendait qu'il parte et on vidait l'appart
T'as senti la tate-pa, vas t'gratter la chatte
J'te l'ai dis y a pas de khaliss tu nous verras pas
On connaît tes ces-vi, ton mode opératoire
À part sucer la rue dis moi tu sers à quoi?
J'reste au rez-de-chaussée pour pas voir ces pétasses
Parce qu'ils viennent nous sucer quand on monte à l'étage
Pourtant ils le savent
La confiance est trompeuse, elle est parfois létale
Ta loyauté t'emmène à l'hôpital
Et si t'as la mentale tu garderas la vida
Mais si tu l'as pas c'est la mort inévitable
Même avec des gros sous faut rester respectable
Que du gros pas de détails on fait graille le bétail

212 maghribi comme il se doit
J'ai fait parler la rue comme une seule voix
La rue me l'a rendu comme il se doit, ouais
B.L.O dans les veines comme il se doit
Même après la mort ils vont nous porter la poisse
Mais c'qui est déjà dit n'est pas à dire deux fois, ouais, ouais
212 maghribi comme il se doit
J'ai fait parler la rue comme une seule voix
La rue me l'a rendu comme il se doit, ouais
B.L.O dans les veines comme il se doit
Même après la mort ils vont nous porter la poisse
Mais c'qui est déjà dit n'est pas à dire deux fois, ouais ouais
Ils sont dans le virtuel on se fait dans le vrai
T'as vendu ton âme et Sheitan est un mauvais payeur
J'réalise tous tes cauchemars dans mes rêves
Le monde sera pas assez grand pour cacher tes frayeurs

Chez nous le respect et la violence sont bien assortis
Tu peux te faire rafaler avant la carrière sportive
Tu t'rends compte que t'as peu d'amis quand ça ré-ti
Ça s'la raconte même en prêchant la modestie
Jacte devant l'ordi mes deux fils sont ches-ri
L'atmosphère est sereine leur père est un monsieur
J'investis, j'amortis quand le projet est sorti
Tu veux tenir les reines tiens déjà ta reus-œu
Salope j'fais la diff' à chaque fois j'te l'répète
J'ai d'la texture épaisse, t'es sur le banc d'essai
Ouais la rue m'a dit "Niro va faire du pèze"
"À chaque fois qu'tu les baise c'est comme si j'les baisais"
Si t'es trop gentil ils vont t'prendre pour un p'tit
T'appuies sur des pédales, t'avances au ralenti
On t'a dit qu'j'étais paro', on t'a pas menti
J'achète pas mes potos, gros j'ai pas d'garantie
Poto j'suis pas du genre à m'afficher sur Internet
On va t'fumer, t'niquer ta mère la pute et t'refaire naître
Raconte nous pas ta vie on a vu pire sur la Terre-Mère
Ta richesse est temporaire, ton Enfer est éternel
Poto j'suis pas du genre à m'afficher sur Internet
On va t'fumer, t'niquer ta mère la pute et t'refaire naître
Racontes-nous pas ta vie on a vu pire sur la Terre-Mère
Ta richesse est temporaire, ton Enfer sera éternel

212 maghribi comme il se doit
J'ai fait parler la rue comme une seule voix
La rue me l'a rendu comme il se doit, ouais
B.L.O dans les veines comme il se doit
Même après la mort ils vont nous porter la poisse
Mais c'qui est déjà dit n'est pas à dire deux fois, ouais ouais
212 maghribi comme il se doit
J'ai fait parler la rue comme une seule voix
La rue me l'a rendu comme il se doit, ouais
B.L.O dans les veines comme il se doit
Même après la mort ils vont nous porter la poisse
Mais c'qui est déjà dit n'est pas à dire deux fois, ouais ouais
Ils sont dans le virtuel on se fait dans le vrai
T'as vendu ton âme et Sheitan est un mauvais payeur
J'réalise tous tes cauchemars dans mes rêves
Le monde sera pas assez grand pour cacher tes frayeurs


Writer/s: Nordine Bahri