Armande Altai

Informule

Print songSend correction to the songSend new songfacebooktwitterwhatsapp

(Armande Altaï /Thierry Matioszek)

Lorsque je croise
Tes yeux de gel,
Mon cœur se fêle
Et tout s' embrase.

Cet amour doit
Rester comme ça
Informulé
Informulé.
Ne dis rien
Ne dis rien .
On se regarde
On se regarde .

Un bébé pleure, caché au fond de moi .
Il pousse un long long cri,
Une plainte infinie
Pendant que doucement je souris .
Que jamais ton élan
Nous soude au coin d'une porte .
Qu'un érotisme flagrant
Nous enroule et nous torde
Dans les flammes .
Tes mains livides
Sont translucides
Tes doigts nerveux
Tes veines bleues

Cet amour doit
Rester comme ça,
Informulé
Informulé.
Ne dis rien
Ne dis rien .
On se regarde
On se regarde .

Le pli amer sur le coin de ta bouche
Me parasite, me touche .
Ton rire te fait trembler.
Dans ta chemise glacé,
Tu pâlis .

Que jamais ton élan
Nous soude au coin d'une porte .
Qu'un érotisme flagrant
Nous enroule et nous torde
Dans les flammes .