Renaud

À la belle de mai

Print songSend correction to the songSend new songfacebooktwitterwhatsapp


Quand il est arrivé
À la belle de mai
Y connaissait dégun
Le parisien
Qu'es aco ce fadli
Avéses yeux de gobi?
À dit tout le quartier
Qui l'espinchait

Y fait le fier ce pébronnasse
Oh, Bonne Mère, qué counas
L'est pas de la Marsiale
C'est un con à la voile
On va lui esquicher
Le bout du nez

Premier jour au bistrot
L'a payé l'apéro
À tous ces enfévés
Pas rancunier
Y se sont empégués
Jusqu'à la nuit tombée
À la santé peuchère
De l'estranger

Y fait le fier parce qu'il est riche
Oh, Bonne Mère, qué stoquefiche
C'est un vrai rompe-figue
Dis, il est de Martigues?
Qu'est-c'qu'on peut s'en séguer
De ses lovés

Le lendemain le cacou
Se promenait partout
Avè sa fiancée
Comme un trophée
C'était un belle nine
Au long cou de galine
L'avait dû la furer
Au poulailler

Y fait le fier le parigot
Oh, Bonne mère, qué cafalo
Vé, elle a le cul presque
Comme la porte d'aix
Va caguer à Endoume
Oh, fangoule

Un jour, à des nistons
Qui jouaient au ballon
Il dit: "Oh, les minots
Y'a du boulot
Pour remporter le match
Faut se lever le maffre
Et allez, Bouleguez
Les bras-cassés"

Y fait le fier, fatche de con
Mets-y peuchère un pastisson
Et qu'il aille au Vieux Port
Faire ses estrambords
Peut même s'y néguer
L'estranger
La caraque était née
Avé la crépine
Son équipe a brillé
A été digne
Avé le cul, ma foi
Un peu bordé déanchois
L'a fait des Phocéens
Européens

Y fait le fier et y parade
La Cannebière, elle le bade
Mais il nous casse aussi
Un peu les alibafi
Car si on à la Coupe
Il l'a aussi

Après cette aventure
L'est devenu madur
L'a voulu remplacé
Le député
Il est bon, ce jobastre
Pour le 54
Y va se retrouver
À Montfavet

Y fait le fier et y voudrait
Oh, Bonne Mère, nous escaner
Retourne à la capitale
Ou bien va au pégal
Ou au PSG
Chez les papés

À la belle de mai
Aux Goudes et au Panier
Il a salut dégun
Le Parisien
Quand il est remonté
Dedans son TGV
Avé sa fiancée
Et ses lovés

Y fait le fier, ce pebronasse
Oh, Bonne Mère, c'est une estrasse
Méfi, les trains s'arrêtent
Quelques fois aux Baumettes
Après un pénéquet
À l'Évêché

Écoute ma quique belle
Cette histoire c'est celle
D'un fada, d'une brêle
D'une bordille
Qui savait pas qu'ici
On aime les bandits
Qu'on donne l'amitié
Aux estrangers

Mais si y sont fiers comme le pape
Oh, Bonne Mère, allez, escape
Fais du bien à Bertrand
Il te le rend en caguant
Donne lui le ballon
De nos nistons
Dès qu'il sera champion
Il voudra, ce pébron
Remplacer le Gaston
Ça pas question, fatche de con


Writer/s: RENAUD PIERRE MANUEL SECHAN