Gilbert Laffaille

Dents D'Ivoire Et Peau D'Ebène

Print songSend correction to the songSend new songfacebooktwitterwhatsapp

Pas la peine oh pas la peine de parler de celui-là
De ce type qui sue la haine et empeste le climat
De Bâton Rouge au Cap-Vert, de la mer Noire au Mont-Blanc
Ma maison c'est l'univers, mon bateau c'est l'océan

Maori du bout du monde, intouchable ou fils de roi
Petit homme aux boucles blondes, Italien de Charleroi
Jamaïcain d'Angleterre, marabout de Courbevoie
Notre pays c'est la terre, chacun est ici chez soi

Dents d'ivoire et peau d'ébène, Polynésienne aux yeux bleus
Marocain de Carthagène, Portugais de Saint-Brieuc
Teint de rose cheveux de laine, fils de l'argile et du bois
Dents d'ivoire et peau d'ébène, mêmes veines et mêmes doigts

Tous nés de la même terre, du mystère et du chaos
De l'ombre et de la lumière, du feu de l'air et de l'eau
Les basanés les métisses, les Tziganes les Mexicains
Musulmans de l'île Maurice, Catholique Sud-Africain

Pas la peine oh pas la peine de parler de celui-là
De ce type qui sue la haine et empeste le climat
De St Pierre à St Omer, de Comores à Nouméa
La seule patrie c'est la mer, le soleil et l'au-delà

Indien nu de l'Amazone, vieil Apache ou Iroquois
Petit enfant de la zone, Zoulou de Choisy-le-Roi
Africaine au port de reine, déesse en sari de soie
Argentin de la Varenne, chacun est ici chez soi

Dents d'ivoire et peau d'ébène, Eurasienne au rire joyeux
Polonais du bois de Vincennes, Chinois de la Terre-de-Feu
Teint de rose cheveux de laine, filles de la neige et du froid
Dents d'ivoire et peau d'ébène, mêmes douleurs et mêmes joies

Tous nés de la même pluie, d'une ovule et d'un têtard
Nés d'une étoile dans la nuit, de l'amour et du hasard
Les basanés les métisses, les Irlandais les rouquins
Petit Français pain d'épice, juif-arabe américain

Dents d'ivoire et peau d'ébène, Antillaise au corps de feu
Andalou d'Ile et Vilaine, Arménien de Périgueux
Jamaïcain d'Angleterre, marabout de Courbevoie
Notre pays c'est la terre, chacun est ici chez soi

Pas la peine oh pas la peine de parler de celui-là
De ce type qui sue la haine et empeste le climat
De Bâton Rouge au Cap-Vert, de la mer Noire au Mont-Blanc
Ma maison c'est l'univers, mon bateau c'est l'océan.

The most viewed

Gilbert Laffaille songs in October