MARCEL LEGAY



Arthur Jacques Joseph Legay dit Marcel Legay, né le 8 novembre 1851 à Ruitz (Pas-de-Calais) et mort le 16 mars 1915 à Paris, est un chansonnier français

Fecha de nacimiento:
08 de noviembre de 1851
Fecha de fallecimiento:
16 de marzo de 1915

Sumario
Trovapedia
Canciones compuestas por
Marcel Legay
Cancioneros con canciones
de Marcel Legay


Il était surnommé « le barde au bouc noir » ou encore le « chauve chevelu ». Il est considéré comme le précurseur des chansonniers de Montmartre.


Biographie



Marcel Legay est issu d'une famille de porions du Pas-de-Calais. À la suite de la déclaration de la guerre franco-allemande de 1870, il s'engage au à pied, puis termine son service dans la musique du d'infanterie de Lille en tant que clarinettiste.

Il part ensuite s'installer à Paris en 1876 où il commence à chanter et vendre ses chansons dans les rues de Montmartre et du quartier latin.

Vers 1881 il commence à chanter au Chat Noir alors que celui-ci venait d'ouvrir ses portes. Il rejoint le groupe des hydropathes, qui a fait de ce cabaret son lieu de prédilection. Il côtoie à cette période Aristide Bruant, Eugénie Buffet et Alphonse Allais.

En 1882 il met en musique la Chanson du semeur, chanson engagée de Jean-Baptiste Clément (connu pour Le Temps des cerises) à l'Eldorado

En 1885 il ouvre le cabaret de la Franche Lippée rue des Abbesses où l'on met en musique des pages de prose tirées de Maupassant, Hugo, Louise Michel. Il se produit souvent dans différents cabarets comme les Quat'z'arts, le Chien Noir, le Lapin Agile, le moulin de la galette. Il ouvrira plusieurs cabarets : l'Alouette (1899), le cabaret du Grillon (190?), les Noctambules (1904). Il est très ami avec Jules Jouy, compose beaucoup de musique pour Maurice Boukay dont celles publiées dans le livre Chansons rouges (Flammarion-1896)

Quelques chansons resteront populaires :
  • Le bleu des bleuets (paroles E.Haraucourt) chantée par Georges Brassens ou Mathé Altéry.
  • Écoute ô mon cœur (1904) aussi appelée chanson du pays d'Artois.
  • Va danser enregistré en 1936 par Édith Piaf.
La plupart des illustrations de ses chansons sont l'œuvre de Steinlen.

Il se mariera avec Berthe Duthier.

Il meurt le 15 mars 1915 . Il repose avec sa femme au cimetière Saint-Vincent.
 El contenido de este artículo ha sido extraído total o parcialmente de la Wikipedia en francés bajo licencia Creative Commons.

 










 
PUBLICIDAD
PUBLICIDAD

 

LO + EN CANCIONEROS.COM

 

HOY DESTACAMOS
La compañera de Atahualpa Yupanqui

el 21/05/2020

Fue la mujer que acompañó a Yupanqui durante casi medio siglo. Pese a que era una gran concertista de piano, dejó a un lado su carrera para acompañarlo. Junto a Atahualpa compuso 65 canciones de enorme éxito, como El arriero y Luna Tucumana.

HOY EN PORTADA
28 aniversario de su partida

el 21/05/2020

Hace 28 años, Atahualpa Yupanqui, el máximo exponente del folclore argentino moría en Nimes, Francia, horas después de tener que cancelar un recital. Un virtuoso de la guitarra, un poeta de las cosas simples, un hombre comprometido con sus ideas y con su tierra. Un artista que recién en los últimos años fue merecidamente reconocido por su país.

 



© 2020 CANCIONEROS.COM

Notas legales

Qué es cancioneros
Aviso legal
• Política de privacidad

Servicios

Contacto
Cómo colaborar
Criterios
Estadísticas
Publicidad

Síguenos

   

cancioneros.com/letras
Acceso profesional