Letras de canciones
Vota: +4


Idiomas
       

Traducción automática
  
NOTA IMPORTANTE El uso de traducciones automáticas suele dar resultados inesperados.
 
Comentarios

Elizamburu de Sarre, du Labour, du XIXème siècle. Pour beaucoup, le plus grand poète populaire basque. Si la vie rurale heureuse existe, nous pourrions difficilement la célébrer de plus belle manière. Si elle n’existait pas, nous aurions maintenant le moyen d’évoquer sa possible existence de façon émouvante.

Aparece en la discografía de

Ikusten duzu goizean


Vois-tu le matin, aux premières lueurs, sur une colline,
une maisonnette à la façade reluisante, entre quatre chênes,
avec un chien blanc sous l'arcade et, à côté, une petite fontaine ?
C'est là que je vis, tranquille.

Bien que ce ne soit pas un palais, j'aime la maison qui m'a vu naître,
choisie par mes ancêtres Hors de cette maison je me sens comme égaré.
Tout comme j'y suis né De là, ce monde je quitterai si je ne perds pas la raison.

Dans ma maison j'ai mes propres aiguillons, charrues et houes,
courroies et jougs. Pour le moment, partout regorge le grain de la dernière moisson.
Nous ne mourrons pas de faim si cet été est aussi fécond.

Trois vaches sont en train de paître avec leurs génisses et leurs veaux,
leurs mamelles, de lait remplies. il y a deux bœufs à la tête blanche
et l'échine noire, avec de longues cornes, moutons, tendres agneaux,
chèvres et brebis; de tous, je suis le maître.

Au monde il n'y a homme, ni prince ni roi plus heureux que moi.
J'ai une épouse, une fille, un garçon, bonne santé d'autre part, et en outre
suffisamment de biens. Que peut-on demander d'autre ?

Je commence ma tâche le matin mais quand arrive la nuit
je suis le maître à table. Quand j'ai épousé ma femme
j'ai trouvé une bonne chrétienne. Les jours d'abstinence,
elle ne jettera dans la marmite aucun morceau de lard, même pas par mégarde.

Piarres est mon fils, très débrouillard malgré son jeune âge.
De très bonne heure il mène le troupeau au pâturage.
S'il suit mes pas comme il parait le faire, il ne perdra pas l'héritage.

Ma fille Kattalin, à ses onze ans ressemble à sa maman.
Elle a ses mêmes yeux, on dirait le fond du ciel bleu
Avec le temps je crois, selon ce que je vois qu'elle deviendra assurément
une bonne épouse.

Vivant de façon aisée, nous ne pouvons sur cette terre
laisser un compagnon être affamé. Le besoin ne frappe jamais
à la porte de notre maison, sauf si nous préparons un bon banquet
et qu'il y a une place à notre côté.

Mon épouse María, est une femme travailleuse, pas trop corpulente.
Ayant chez moi des sourires autant que j'en veux, je demande la grâce de finir
ma vie comme je l'ai commencée.

 










 
PUBLICIDAD
PUBLICIDAD

 

LO + EN CANCIONEROS.COM

 

HOY DESTACAMOS
Presentación de su disco homónimo

por Carles Gracia Escarp el 06/10/2019

Alba Carmona muestra su evolución y su personalidad artística con su primer disco propio, tras darse a conocer como solista con Las Migas ha emprendido su camino musical en solitario.  Presentó su trabajo el pasado 4 de octubre en el escenario del CAT (Centre Artesà Tradicionàrius) de Barcelona.

HOY EN PORTADA
Entrevista

por Xavier Pintanel el 14/10/2019

La incombustible y legendaria cantautora madrileña Julia León acaba de lanzar el disco Que soy del aire, un trabajo en el que, tras viajar muchos años por la música sefardí, regresa a la canción de autor y que presentó —junto con su libro de poesías homónimo— la semana pasada en Barcelona. Conversamos con ella.

 



© 2019 CANCIONEROS.COM, CANDIAUTOR 2010 SL

Notas legales

Qué es cancioneros
Aviso legal
• Política de privacidad

Servicios

Contacto
Cómo colaborar
Criterios
Estadísticas
Publicidad

Síguenos

   

cancioneros.com/letras
Acceso profesional