Letras de canciones
Vota: +0


Idiomas
       

Traducción automática
  
NOTA IMPORTANTE El uso de traducciones automáticas suele dar resultados inesperados.
 
Comentarios

Charmante chanson d’Iparralde. Et pour qu’elle soit charmante, il fallait qu’elle soit irréalisable, comme presque toujours. Il semblerait que la tradition basque ait préféré taire les réussites sentimentales. L’échec et le drame, appelant à surmonter la pudeur de l’intimité, sont les principaux créateurs de la beauté.

Aparece en la discografía de

Lili eder bat badut nik


Il y a longtemps j'ai choisi une jolie fleur
mais de la prendre entre les main j'ai peur,
car je sais combien il est dangereux de trop la regarder.

Jolie fleur, regarde-moi et dis-moi si tu m'aimes vraiment,
tes yeux ont blessé mon cœur profondément
et cette blessure risque de se gangrener.

Je ne voudrais pas qu'il t'arrive malheur par ma faute.
Il ne me semble pas que mes yeux t'aient jamais blessée.
Tu ne cours donc aucun risque, tu n'en mourras pas.

Comme tu sais parler bien et tendrement,
j'aimerais te rendre visite brièvement.
Je souhaiterais beaucoup que tu me le permettes.

Je pourrais te le permettre, chéri, mon cœur n'est pas si cruel,
mais avant je voudrais connaître tous tes souhaits,
les gens pourraient s'étonner que tu me rendes visite.

Bien entendu, je ne suis ni conte, ni noble,
cette affaire ne mérite pas que tu attires l'attention de tout le monde;
tu es modeste et pleine d'imagination.

Je sais que je suis modeste, et qu'il en est sûrement ainsi,
mais je crois que tu sais bien ce dont je te parle;
j'ai maintenant bonne fortune, et elle ne vient pas précisément de toi.

 










 
PUBLICIDAD
PUBLICIDAD

 

LO + EN CANCIONEROS.COM

 

HOY DESTACAMOS
Gira «Mediterráneo Da Capo»

el 11/05/2018

Joan Manuel Serrat cantará mañana en el Olympia de París, una ciudad que, recuerda, representó en su juventud "la libertad" que no encontraba en la España "oscura" del franquismo, pero donde hoy ve "los mismos problemas que en Barcelona".

HOY EN PORTADA
Fotoreportaje

por Kaloian Santos Cabrera el 14/05/2018

El pasado 8 de mayo se celebró en la Casa de las Américas de La Habana el Tercer Encuentro de Mujeres Trovadoras, organizado por la trovadora cubana Liuba María Hevia y que contó además con la presencia de la venezolana , la portorriqueña Zoraida Santiago y las cubanas Yaíma Orozco, Verónica Cruz y Heidi Igualada. Kaloian Santos Cabrera estuvo allí.

 



© 2018 CANCIONEROS.COM, CANDIAUTOR 2010 SL

Notas legales

Qué es cancioneros
Aviso legal
• Política de privacidad

Servicios

Contacto
Cómo colaborar
Criterios
Estadísticas
Publicidad

Síguenos

   

 

Acceso profesional